Accueil Opinions Cartes blanches

«Politique et culture du tri en contexte pandémique»

Certaines vies humaines seraient-elles considérées comme « valant plus » et d’autres comme « valant moins » ? La pandémie révèle en tout cas des discriminations au grand jour et en exacerbe la violence comme rarement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 9 min

Questionné en 2016 par le journal Libération sur ce qu’il entendait « aujourd’hui » par « nègre », le politiste Achille Mbembe répondait

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, mardi 14 avril 2020, 11:25

    "Ce temps, identifiable en premier lieu à la lumière de l’expérience des racisé.e.es (celles et ceux discriminé.e.s au nom de leur origine, leur apparence et leur nom), est celui de la nécro-politique, la politique qui donne la mort, ou, comme le rappelle le philosophe Norman Ajari (2), l’instille dans le quotidien des discriminé.e.s.". Une perle parmi d'autres (plus longues, mais oui...) prélevée dans un interminable charabia à la grammaire incertaine. Il fut un temps où les universitaires savaient écrire. Faut-il une fois de plus le citer: "The slovenliness of our language..."

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs