Accueil Culture Cinéma

Premier long-métrage de Benjamin Parent: «J’essaie d’être un mec vrai plutôt qu’un vrai mec»

« Un vrai bonhomme », premier long-métrage de Benjamin Parent qui remet en question les stéréotypes de la masculinité, sort en Premium VOD. C’est touchant et bien vu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Certains voient le verre à moitié vide, d’autres à moitié plein… Benjamin Parent appartient à cette deuxième catégorie car son premier long-métrage, Un vrai bonhomme, touchant récit initiatique d’un ado timide qui rêve de devenir un « vrai mec » comme son grand frère, est sorti en France en janvier, en pleine grève, et voici qu’il sort en Belgique en plein confinement. Et si la salle n’était pas une finalité en soi ? A 45 ans, après avoir travaillé dans la pub, coécrit des spectacles avec Thomas VDB (En Rock & en Roll, Presque célèbres), des séries (Mes colos, Les grands), un scénario (Mon inconnue), marqué les esprits avec son court-métrage Ce n’est pas un film de cow-boys, Benjamin Parent passe au long format et continue d’interroger la place des hommes dans notre société et de montrer de nouveaux modèles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs