Accueil Société

Banale grippe le 3 mars, quarantaine généralisée le 14: histoire belge d’une pandémie

Rapidement, au fil du premier trimestre 2020, la presse scientifique a insisté sur l’imminence puis l’importance d’une nouvelle menace virale. La vitesse à laquelle les autorités belges ont réagi à la propagation du SARS-CoV-2 est l’objet de débats. Et le sera longtemps encore. Retour sur cette chronologie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 12 min

Au début de la crise et comme s’est récemment justifiée Maggie De Block (Open VLD) dans Het Laatste Nieuws, les scientifiques ont-ils vraiment avec unanimité déploré « une simple grippe » et « tout le monde » a-t-il « fait une erreur » ? Le principe de précaution a-t-il été sacrifié sur l’autel d’autres considérations, économiques et politiques par exemple ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

50 Commentaires

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mardi 21 avril 2020, 13:48

    L'incompétence de nos dirigeants politiques est INCOMMENSURABLE !!!

  • Posté par Villers Yves, mercredi 29 avril 2020, 19:01

    Tristement on est très loin d'être les seuls

  • Posté par JIDOVTSEFF Jacques, samedi 18 avril 2020, 10:54

    Nous sommes le premier pays en taux de mortalité par rapport à la population!!!! Si je me souviens bien, quand l'épidémie se déclarait en Italie, les ministres ainsi que les opérateurs des soins de santé et les spécialistes( virologues, épidémiologistes de tout bord) nous affirmaient que la Belgique était prête pour faire face à n'importe qu'elle éventualité d’une épidémie au Cov-19. Le gouvernement Michel, avec ses acolytes ,( Wilmès au budget, de Block à la santé) et la NVA ont pratiqué des coupes sombres dans les hôpitaux et soins de santé, dans la sécurité& sociale, dans l'aide aux universités, dans l'aides aux sports de masses non professionnels, dans la culture...etc... Ce même gouvernement( excepté Michel) a obtenu les pouvoirs spéciaux, pour gérer une crise sanitaire qu'ils avaient eux-mêmes mis en place par les carences évidentes de leur compétences personnelles assombri par les mesures néfastes sur les hôpitaux. C'est aberrant!! C'est le bandit qui se fait juge! De cette façon, les fautifs passent presque pour des sauveurs. En outre ils obtiennent un appuis inconditionnel d'Elio Di Rupo , qui joue presque au premier ministre. Et ils continuent leur absurde politique en faisant une nouvelle coupe budgétaire de 89 millions d'euros dans les soins de santé , dont 48 millions seront à charge des hôpitaux Ce gouvernement de crise continue les pratiques antérieures, non content d'avoir creusé la dette à un niveau d'excellence , il en remet une couche. Une commission parlementaire n'est plus suffisante pour demander des comptes à ces foutriquets, une démission urgente doit être envisagée. Ils ont plus que faillis, ils doivent être jugés! Quant allons -nous nous réveiller !!

  • Posté par Villers Yves, mercredi 29 avril 2020, 19:02

    Lisez l'article du 29/04, vous verrez que vous êtes dans l'erreur : Pourquoi il y a tant de morts du coronavirus: Van Gucht défend la méthode de calcul belge

  • Posté par Denoel Xaviet, mercredi 15 avril 2020, 10:45

    Une commission d'enquête sera bien entendu mise en place, histoire de calmer la populace. Cette Commission s'éternisera et puis sera clôturée un jour sans véritable responsable, dans l'indifférence générale. Pauvre politique ... Sic ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs