Accueil Monde Europe

Macron prolonge le confinement: un changement de discours radical alors que la défiance s’est installée

En France, le déconfinement est fixé au 11 mai. À cette date, les écoles rouvriront mais pas les cafés, les restaurants et les lieux culturels. Emmanuel Macron a reconnu des erreurs et a invité l’Europe à plus d’audace.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 5 min

La guerre ? Il n’en a plus été question une seule fois. Fini, le ton martial, les déclarations péremptoires et faussement rassurantes. Place cette fois à la reconnaissance, au mea culpa devant les erreurs commises, à l’humilité même devant une crise dont personne ne connaît véritablement l’issue. C’est un autre Emmanuel Macron qui s’est présenté ce lundi soir face aux Français. Un chef de l’État qui n’a pas seulement prolongé le confinement pour quatre semaines supplémentaires, jusqu’au 11 mai. Mais un homme qui face à ce qu’il a qualifié « d’ébranlement intime et collectif » a admis que tout le monde aurait à se réinventer. Lui, le premier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par cuypers freddy, mardi 14 avril 2020, 18:39

    Comment peut-on encore croire ce clown, il ment comme il respire ou n'arrete pas de se contredire sa place est dans un cirque et le problème c'est que nos politiciens s'alignent sur cet imbecile , pauvre Belgique !!!!!!

  • Posté par Denoel Xaviet, mardi 14 avril 2020, 12:37

    Les pharmaciens français piquent une crise actuellement, bloqués qu'ils sont par la lourde technocratie française sur la question des masques. Cette vidéo est on ne peu plus instructive .... Prémices d'un nouveau 1789 ? https://www.dailymotion.com/video/x7ta44o

  • Posté par Deckers Björn, mardi 14 avril 2020, 11:07

    Globalement positif. La conversion de M. Macron est assez étonnante, époustouflante même si l'on se rappelle la trahison libérale de ce dernier vis-à-vis de son prédécesseur social-démocrate. Mais elle semble sincère (elle l'est dans l'articulation budgétaire et dans les choix politiques posés) et elle est certainement salutaire. Il ne peut pas y avoir un retour au business as usual. Dire que les infirmières doivent à nouveau trimer dans un étranglement budgétaire sans fin et cela pour que les nababs du CAC40 puissent continuer à toucher des intérêts à deux chiffres, ce n'est plus de saison. M. Macron connait l'histoire de France. Il sait que quand les inégalités confinent au grotesque, la guillotine n'est jamais loin. Sur l'Ecole, je salue sa réflexion. Aucune inégalité aujourd'hui n'est plus criante que le confinement scolaire. L'instauration de l'écolo obligatoire est la première des libertés et des égalités. On peut penser en même temps que M. Macron fixe aujourd'hui la reprise au 11 mai sans s'interdire de prolonger encore ce délai si nécessaire.

  • Posté par Parmentier Luc, mardi 14 avril 2020, 10:47

    bref : sous prétexte pédagogique , on relance l'enseignement comme si le covid était une simple grippe alors que pour les autres travailleurs, les conditions sévères contre le virus-tueur sont appliquées ......non peut-être .....en espérant qu'en Belgique le même scénario ne soit pas décidé ......à suivre...

  • Posté par Deckers Björn, mardi 14 avril 2020, 11:11

    Comparer les conditions de l'exercice scolaire au conditions actuels de confinement n'a pas de sens puisqu'il s'agira justement alors d'en sortir. La première des inégalités aujourd'hui est le confinement scolaire. Vous admettrez qu'on puisse si nécessaire se passer encore quelques temps d'aller au resto ou vous considérez peut-être qu'il s'agit là d'une atteinte inconsidérée à l'égalité??? Cela dit, on peut penser que M. Macron fixe aujourd'hui cette date sans s'interdire de repousser celle-ci en fonction des informations disponible en temps voulu.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs