Accueil Opinions Chroniques

Angela super-nana

Et si la femme était l’avenir de l’homme politique moderne ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Trump-pettes de la renommée, vous êtes bien mal embouchées… chantait Brassens.

Au train où ça va, les Etats-Unis auront pour 45e président un dirigeant du troisième type, quelque part entre l’ancien président iranien Ahmadinejad pour les discours et Kim Yong-un pour l’originalité de la coiffure. A ce propos, plusieurs observateurs ont comparé la bizarre implantation des cheveux de Donald Trump à la queue d’une loutre. Ce n’est pas mal vu et moins médisant qu’on ne pourrait le croire. En effet, les loutres, qui ont largement disparu du continent, ne survivent en masse qu’en Hongrie. Dont le président, Viktor Orban semble inspirer l’idéologie du candidat républicain. De là, à faire un lien entre les deux hommes, par loutre interposée, il n’y a qu’un pas de polka.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, lundi 7 mars 2016, 18:27

    Vous allez vous faire des ennemis auprès des "capiliculteurs". Il existe des androgènes et des estrogènes à la fois chez l'humain masculine et chez l'humaine féminin. Si l'avenir de l'homme ,est la femme (soyons féministes) ,la société risque de devenir bipolaire :entre la cerbère de la porte et la "babeltut" supra médiatique ( NB: c'est déjà le cas, aujourd'hui) .Le CHANGEMENT attendu n'est PAS là UNIQUEMENT !!! (quoiqu'un peu tout de même)?

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs