Accueil Monde États-Unis

L’interdiction d’entrée aux Etats-Unis pour les Européens reste en vigueur

Donald Trump avait décidé, à la mi-mars, d’une interdiction unilatérale d’entrée sur le sol américain à l’égard des citoyens européens, afin d’éviter que ces derniers n’y propagent le coronavirus.

Temps de lecture: 2 min

Le territoire des États-Unis reste inaccessible aux Européens pour l’instant, a indiqué lundi soir le président Donald Trump, qui souhaite d’abord que le coronavirus soit maîtrisé en Espagne, en Italie ou encore en France.

Donald Trump avait décidé, à la mi-mars, d’une interdiction unilatérale d’entrée sur le sol américain à l’égard des citoyens européens, afin d’éviter que ces derniers n’y propagent le coronavirus. La situation était alors déjà critique en Italie.

Cette mesure devait normalement durer trente jours, mais M. Trump avait laissé entendre, il y a deux semaines, qu’il serait prématuré de lever l’interdiction à la mi-avril, ce qu’il a répété lundi soir. La mesure a donc finalement été prolongée.

Le président américain a expliqué vouloir d’abord s’assurer que la situation dans les pays européens les plus touchés soit sous contrôle. « Dès que ce sera le cas, nous mettrons fin à l’interdiction d’entrée très rapidement », a-t-il déclaré. « Mais nous voulons d’abord nous assurer que tout va bien. »

>Un Belge sur cinq a déjà annulé un voyage prévu cet été

L’interdiction d’entrée, en vigueur depuis un mois maintenant, fait exception aux personnes de nationalité américaine, aux diplomates et aux Européens qui travaillent depuis un certain temps aux États-Unis avec une carte verte.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une