Accueil Monde

L’accident de Sierre dû à un acte de désespoir du chauffeur? Une thèse contestée

C’est ce qu’affirme un journaliste d’investigation du quotidien flamand De Morgen. Pour rappel, l’accident de bus avait fait 28 morts, dont 22 enfants.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’accident de bus de Sierre, qui avait coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants originaires de Lommel et Heverlee, le 13 mars 2012, n’en était en réalité pas un mais est plutôt dû à une manœuvre consciente du chauffeur du véhicule, qui prenait un anti-dépresseur et qui a commis un acte de désespoir.

Voilà ce qu’affirme Douglas De Coninck, journaliste d’investigation pour le quotidien flamand De Morgen et auteur d’un livre sur le sujet, « De busramp in Sierre : 1 pil, 28 doden » (La catastrophe de Sierre : 1 comprimé, 28 morts), présenté lundi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Michel Guillaume, mardi 8 mars 2016, 9:52

    "Je vais démontrer que le chauffeur s'est suicidé, je fais des recherches en ce sens et je publie mon livre". Facilité, inconscience et recherche de publicité. Comme le dit Roger De Wulf, lamentable.

  • Posté par Roger De Wulf, lundi 7 mars 2016, 17:00

    Des affirmations sans preuves. Lamentable

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs