Accueil Société

L’évolution de la propagation du virus: encore trop de contaminations récentes en Belgique (infographies)

Le nombre d’admissions à l’hôpital continue de faiblir mais trop lentement. Les maisons de repos continuent à payer un lourd tribut au virus : 171 personnes y sont décédées ces dernières 24 heures.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Nous sommes dans une tendance baissière mais cette baisse n’est pas abrupte », a résumé mardi le virologue Emmanuel André lors du point presse fédéral. Une manière de dire que le confinement, imposé dans sa première mouture, il y a un mois tout juste, ne produit pas les effets escomptés et espérés. « Nous devons tenir bon, ce sont nos comportements qui déterminent la courbe (celle des hospitalisations en premier lieu, NDLR) et non le contraire », a encouragé Benoît Ramacker, porte-parole du Centre de crise. Au rayon « baume sur le cœur », il y a donc une diminution lente mais constante du nombre d’admissions dans les hôpitaux : alors que la fin du mois de mars et le début d’avril ont été d’une grande virulence – plus de 500 malades entraient chaque jour en clinique –, la baisse se poursuit, 242 personnes ont été hospitalisées ces dernières 24 heures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Coulon Michel, mardi 14 avril 2020, 17:36

    les experts et dirigeants veulent nous culpabiliser pour masquer leurs erreurs a propos des maisons de repos qui causent ces derniers temps 2/3 des décès et un nombre important (qu'on ne nous dit pas) d'hospitalisations: manque de masques et protections, manque de directives, manque de tests Il suffisait d'interdire les visites.!!!

  • Posté par André Philippe, mardi 14 avril 2020, 17:36

    Une courbe de tendance calculée sur la moyenne des 7 derniers jours ne descendra-t-elle pas moins vite qu'elle n'est montée? Quand elle a le pic derrière elle, ça la pousse vers le haut. Si la courbe était plutôt calculée sur la moyenne du jour présent + des trois jours précédents + des trois jours suivants, elle aurait la même allure que la courbe réelle. Dites-moi si je me trompe.

  • Posté par Majot JP, mardi 14 avril 2020, 18:32

    Les deux modes de calcul ne sont jamais que des tendances, avec la nuance que vous indiquez, mais la vôtre doit forcément s'arrêter 4 jours avant la date du jour...

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 14 avril 2020, 17:27

    La population n' a rien à voir avec les résultats obtenus et le nombre de contaminés ou de décès.

  • Posté par Bruneau Christiane, mardi 14 avril 2020, 17:16

    C'est tellement facile d'accuser les gens de ne pas se répondre entièrement aux règles de confinement alors que média et politiques passent sous silence l'absence des tests qui ont permis aux autres pays de diminuer de manière drastique les contaminations permettant un déconfinement plus rapide. Tout cela parce qu'un "pape" virologue anversois bloque les cliniques privées de faire ces tests pour en garder le monopole pour son labo. C'est une honte mais aucun média (sauf Contrepoint) n'en parle, surtout s'il est orienté à gauche, la personne en question étant d’extrême gauche.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs