Accueil Société

Ronald Van Crombruggen, le tueur en série arrêté... en prison

Ronald Van Crombruggen avait été condamné à 30 ans de réclusion en 2000. En congé pénitentiaire, il avait une nouvelle fois tué en 2011. Il comparaît à nouveau devant les assises à Gand.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le procès de Ronald Van Crombruggen (50 ans) dont les débats se sont ouverts lundi à la cour d’assises de Flandre-Orientale siégeant à Gand devra sanctionner le meurtre d’une femme de 57 ans, Martine Van der Elst, tuée à coups de couteau à pain le 28 octobre 2011 à Grammont, après s’être vu, selon ses dires, « imposer » une fellation par la victime. Ce procès sera aussi l’occasion de juger un dangereux psychopathe, délaissé sans soins après sa première condamnation à 30 ans de réclusion par la cour d’assises d’Anvers pour le meurtre en 2000 de Vera De Lathouwer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs