Accueil Société

Selon le chef des soins intensifs au CHC de Liège, «la distanciation sociale va durer entre 12 et 18 mois»

Le docteur Philippe Devos estime que cette mesure ne sera pas levée avant la découverte d’un vaccin.

Temps de lecture: 1 min

La distanciation sociale risque de devoir être respectée encore longtemps. C’est l’avis du docteur Philippe Devos, qui était interrogé ce mercredi matin sur RTL.be.

« La distanciation sociale, le respect d’1 mètre 50 entre les personnes, c’est quelque chose qui va durer jusqu’au vaccin, estime le chef des soins intensifs au CHC de Liège. Les firmes pharmaceutiques annoncent entre 12 et 18 mois. »

Philippe Devos s’est également exprimé au sujet du déconfinement : « En avril, c’est sûr que ça n’arrivera pas. C’est trop tôt. Les hôpitaux pour le moment, on est au pire du pire. On est proche de la pénurie de médicaments. Je vois quelque chose de progressif. On a 40 mesures qui nous empêchent d’avoir la liberté, on ne va pas tout ouvrir d’un coup. »

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

  • Posté par De Ronde Michel, mercredi 15 avril 2020, 12:41

    Ne me dites pas que "Monsieur 33 150 morts" ne prend pas un plaisir pervers à proférer de telles imprécations, je ne vous croirai pas !

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 15 avril 2020, 12:23

    Il a bien raison d'être extrêmement pessimiste quand on constate que malgré le respect du confinement et avec toute l'économie à l'arrêt, la Belgique enregistre le dramatique record de 4400 morts pour 11 000 000 d'habitants. Si ce dramatique résultat qui n'est pas dû au comportement de la population, laquelle respecte le confinement, était transposé aux USA qui compte 336 000 000 d"habitants , les USA compteraient 150 000 décès.

  • Posté par Delleuze Jean-Marie, mercredi 15 avril 2020, 12:20

    Surestimé et ridicule ce confinement de plus de un an sans aucune preuve scientifique !!! Début d'année prochaine des vaccins seront disponibles. Personne ne peut préjuger de cet avenir. C'est jouer à la voyante extra-lucide.

  • Posté par BEKE Eric, mercredi 15 avril 2020, 11:28

    Rien ne dit qu'il y aura un vaccin. 12 à 18 mois ... irréaliste; la marmite sautera bien avant. Un "remède" pire que le mal.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 15 avril 2020, 11:07

    La distanciation sociale est impossible à faire respecter durablement dans une société qui fonctionne normalement. Sans même parler des effets psychologiques sur les humains qui ne peuvent plus ni se serrer la main ni s'embrasser, qui sont autant de gestes de rapprochement social, c'est mécaniquement impossible pour des pans entiers de l'économie. Impossible à faire respecter dans les hotels, bars et restaurants, tous les spectacles et événements sportifs, les musées, dans les transports en communs, y compris les avions. Sans parler des entreprises où cette distanciation est impossible à pratiquer. Et que dire des écoles, collèges et universités? C'est toute l'économie, dans le monde entier qui s'effondre, privant des milliards de personnes d'emploi, les plongeant dans la misère. Même les états les plus riches feront rapidement faillite, faute de resources, et seront incapables de payer leurs fonctionnaires, les pensions, le chômage. En bref, la fin de la civilisation, et cela peut aller très vite; quelques mois y suffiront. Sans vaccins, il faudra bien accepter un nombre plus ou moins importants de décès et de malades dûs à ce virus, voir un autre qui ne manquera pas d'apparaître, un jour ou l'autre. Pour peu qu'on puisse traîter efficacement la maladie elle-même, le nombre de malades hospitalisés et le taux des décès devrait diminuer, toutefois.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko