Accueil Opinions Chroniques

Visa pour la Flandre: «Hallo Premier? Où êtes-vous?»

« Hallo Premier, waar bent u ? » Plusieurs éditorialistes flamands interpellaient Sophie Wilmès avant sa prise de parole publique. Elle leur a répondu mercredi soir sur les plateaux de VTM et jeudi matin sur les ondes de la VRT.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 5 min

Hallo Premier, waar bent u ? Mais où est donc Sophie Wilmès, la Première ministre (« De Premier », en néerlandais) ? C’est la question qui montait depuis quelques jours en Flandre. Les réactions des éditorialistes du nord du pays ce jeudi diront si la longue, sereine et très bilingue intervention publique de la cheffe de gouvernement mercredi après-midi, et sa présence sur le plateau de télévision de VTM en soirée et sur les ondes de la VRT ce jeudi matin, les a calmés. Cette frustration n’existe pas côté francophone où les prises de parole de Sophie Wilmès et ses différentes interventions sont appréciées et généralement complimentées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Phoenix Marc, vendredi 17 avril 2020, 8:50

    Ouep je rencherriseerai pas sur ce qui a deja ete dit au sujet de Bart Quand à Charles Michel ou Didier mais je note quand même( et ça on le souligne beaucoup trop peu) que la Wilmès a été placée par monsieur "patate" en personne !!! La même clique néo libérale En réalité c'est un Old Up pseudo démocratique (les pouvoir spéciaux non plus rien de démocratique) Et ne parlons même pas du PS et consort a la barre de se gouvernement illégitime !!!

  • Posté par Dechamps Pascal , jeudi 16 avril 2020, 19:24

    Ce besoin flamand permanent de l'autorité : c'est culturel. Et quelle permanence dans l'aveu d'un manque de confiance en soi-même. Des enfants...

  • Posté par Lambotte Serge, jeudi 16 avril 2020, 12:53

    En résumé,et sans le dire: "Ah si Bart avait été là! "

  • Posté par Wafellman Fabienne, jeudi 16 avril 2020, 10:57

    Difficile de comprendre cette réaction si ce n'est effectivement pour préparer l'après et positionner leur leader séparatiste. Madame Wilmès est dans une situation peu enviable, avec des responsabilités énormes qu'elle endosse avec courage, droiture et respect de nos institutions : un exercice d'équilibriste très périlleux. Elle est arrivée là par abandon de poste des autres de son parti. Elle a endossé le rôle et l'assume avec sa personnalité et un management consensuel, sans jouer à qui pisse le plus loin comme nombreux hommes politiques. Dans la conjoncture actuelle, elle prend conseil des personnes compétentes et, avec toutes les composantes des partis politiques de notre petit pays, ils font les arbitrages qui sont du ressort du politique en tenant compte de moyens et capacités de la Belgique. Personnellement, j'adhère à leurs choix actuels et respecte les consignes de bon sens qui nous sont communiquées.

  • Posté par Van Kerckhoven Thierry , jeudi 16 avril 2020, 10:45

    Ah les baveux flamingants qui ont le poil hérissé de ne pas voir leur Dieu aux commandes! Mais c’est aussi celui qui a quitté le gouvernement en décembre 2018 et que veut en devenir premier ministre! Quand vous faites démissionner vos lieutenants d’une entreprise, ce ńest pas pour que le capitaine en devienne le PDG! De même cette situation de défiance communautaire fait l’inverse côté francophone, qui pour une fois, fait comme un bloc dans cette situation exceptionnelle et grave. Ensuite, mais on ne peut le dire à quel moment, chacun retournera à ses fondements idéologiques et politiques et la politique reprendra son cours. Mais laissons la gestion actuelle en l’état pour qu’elle nous tire de ce moment difficile.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs