Accueil Belgique

«Il faut avoir un nouveau regard sur les menaces»

Patron de la composante médicale de l’armée, le général Pierre Neirinckx déplore que les tests de détection du Covid-19 n’aient pas été généralisés. Il demande aussi un nouvel hôpital militaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Outre Flobecq, la composante médicale de l’armée est actuellement présente dans un home à Jette, un à Ixelles et un autre à Lustin. Elle va se déployer dans une résidence de Libramont, une autre d’Alost et une troisième à Baardegem. D’autres demandes arrivent en nombre. Chef de la composante médicale de la Défense, le général-major Pierre Neirinckx va tout faire pour aide au mieux la nation. Même s’il ne peut cacher que certaines décisions contestables…

Vous attendiez-vous à être sollicités dans le cadre de cette crise ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Comité de concertation: quelles sont les mesures qui entrent en vigueur dès ce samedi?

La situation sanitaire s’est encore détériorée depuis le dernier Comité de concertation. Le nombre de contaminations, les hospitalisations et la charge qui pèse sur les soins intensifs ont continué à augmenter. Si une nouvelle hausse temporaire était attendue, elle a largement dépassé les scénarios les plus négatifs qui avaient été envisagés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs