Accueil Société

La Belgique encore confinée deux semaines, et après?

La Belgique restera confinée deux semaines de plus. Et après ? Une certitude : le retour à la normale sera lent. Pour en voir les contours, rendez-vous vendredi 24 avril.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Surtout, ne parlez pas d’un « assouplissement » des mesures. Sophie Wilmès a insisté : il est encore trop tôt pour parler de « déconfinement ». Parce que les chiffres de mortalité au sein des maisons de repos inquiètent toujours, parce que le nombre de lits occupés aux soins intensifs est toujours extrêmement élevé (1.200), parce que le relâchement observé durant le week-end pascal inquiète pas mal de scientifiques, le ton est toujours celui d’un discours de crise. Solennel, voire grave. « Même si la progression du virus ralentit, cette crise n’est pas terminée. Il faut poursuivre nos efforts ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par curto calogero, jeudi 16 avril 2020, 21:40

    Dé confinement cela va être difficile, trop de monde se trouvent bien ainsi , les chauffeurs de bus cool, moins de voyageur, la police , moins de circulation tranquille, la construction ont est bien payée pour rester a la maison, des vacances en continue, ont y prend goût. c'est agréable le jardin , le soleil, bronzée .

  • Posté par VINCENT Patrick, vendredi 17 avril 2020, 8:33

    Je ne crois pas que pour une famille de 5 personnes vivant dans 90m² sans terrasse et en appartement ,le déconfinement sera difficile !

  • Posté par LOVEY Sylvain, jeudi 16 avril 2020, 12:50

    Ou comment orienter l'opinion du lecteur, avec juste une photo ratée, sans intérêt, ni relation avec l'article.

  • Posté par Jean-Paul BULTEAU, jeudi 16 avril 2020, 12:10

    Pour le futur, on peut résumer en disant: ils ne savent pas...

  • Posté par CHANTRY Christian, jeudi 16 avril 2020, 11:48

    Sur la photo d'entête, on dirait que Sophie offre un bâton de chocolat à son ami Jan ! C'est gentil ça !

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs