Vers une nouvelle méthode de comptage des décès? Maggie De Block veut éviter une surévaluation en Belgique

Vers une nouvelle méthode de comptage des décès? Maggie De Block veut éviter une surévaluation en Belgique
Photo News

La Belgique est-elle le deuxième pays le plus touché par le coronavirus ? Pour Maggie De Block (Open VLD), ministre de la Santé, difficile de comparer, puisque chaque pays a sa propre façon de comptabiliser les décès dus au coronavirus.

« En Europe, aucun pays ne compte de la même manière. Chez nous, on utilise la manière la plus détaillée, on compte les décès pas seulement dans les hôpitaux mais aussi dans les maisons de repos, même s’il n’y a pas de test mais une suspicion. »

Cette façon de compter engendre un risque de surévaluation, dont les ministres sont conscients : « On en a parlé au sein de la conférence interministérielle. Hier, on a décidé, avec les neuf ministres, de demander un nouveau système. Le SPF Santé a proposé un enregistrement conforme en Belgique pour éviter que les chiffres soient si hauts. Sciensano travaille sur un système grâce auquel on peut se comparer aux pays autour de nous. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous