Accueil Société

Culpabilité d’assassinat requise pour Rita et Benoît Henkinet

« J’ai le droit de vivre, même si je suis différent »  : c’est ainsi que l’avocate générale Marianne Lejeune a entamé, ce lundi aux assises de Liège, son réquisitoire sur la culpabilité de Rita et Benoît Henkinet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’accusée, qui comparait pour l’assassinat de ses 2 enfants Audrey (26) et Arnaud (24), vivait « une situation humaine difficile », a reconnu l’avocate générale. Mais si le handicap de ses enfants pouvait être pénible à gérer, la situation dans laquelle elle s’est retrouvée serait en partie de sa faute : « c’est elle qui reprend ses enfants, lorsqu’ils sont petits, et ne veut plus que leur grand-mère maternelle ne s’en occupe », a-t-elle rappelé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bernard JACOB, lundi 7 mars 2016, 21:28

    Qui sommes-nous, étrangers à cette affaire, pour porter un jugement quelconque dans cette tragédie.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs