Accueil Sports Cyclisme

Tom Boonen s’en prend aux organisateurs de Paris-Nice

Le coureur belge n’a pas du tout apprécié le manque de réaction de la direction de course durant la première étape de Paris-Nice où la météo n’a pas épargné les cyclistes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Tom Boonen n’était pas très heureux à l’issue de la première étape de Paris-Nice. « L’UCI se dote d’un protocole à suivre en cas d’intempéries, mais pour la 35e fois, l’on ne fait rien », pestait le sprinter de la formation Etixx- Quick.Step qui a pourtant disputé le sprint final, avec une 6e place à l’arrivée.

Il est vrai que la première étape de la « Course au Soleil » s’est déroulée dans le vent, le froid, la pluie et même la neige. « On a dû rouler sous la neige, il y a une nouvelle procédure en cas d’intempéries, mais l’UCI ne respecte même pas ses règles. On a roulé 200 kilomètres aujourd’hui, dans le mauvais temps. Je sais que c’est parfois difficile de trouver des solutions, mais cela arrive bien trop souvent. Qu’est-ce que l’on peut faire une fois que l’on est parti ? S’arrêter sur le côté et s’asseoir ? Mais qu’est-ce que cela apporterait comme solution ? »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs