Accueil Opinions Cartes blanches

«La fausse annulation de dettes africaines annoncée par le président Macron»

L’annulation des dettes africaines figure depuis longtemps à l’agenda des pays créanciers. En l’évoquant lundi dans son intervention télévisée, Emmanuel Macron a suscité un espoir qui pourrait toutefois être déçu…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dans son allocution télévisée du 13 avril, le président français Emmanuel Macron annonçait « l’annulation massive de la dette » des pays africains pour les aider à lutter contre le coronavirus et à surmonter la crise économique. Cet engagement fut de courte durée. En moins de vingt-quatre heures l’« annulation massive » se transformait en un simple report de paiement sur une partie de la dette des 76 pays les plus pauvres.

S’exprimant à l’occasion d’un point presse, le ministre français de l’Économie et des Finances annonçait dès le lendemain, avoir trouvé un accord au sein du Club de Paris et du G20 (deux groupes informels représentant les principaux états créanciers), pour seulement suspendre le remboursement d’une partie de la dette due en 2020 par ces 76 pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs