Banques: les retraits de billets ont diminué de 50%

Banques: les retraits de billets ont diminué de 50%

Les retraits d’argent liquide ont baissé globalement de moitié au cours du mois de mars, selon les données fournies par plusieurs banques et relayées vendredi dans La Libre. Les dépôts sont aussi à la baisse. Les montants moyens retirés sont par contre à la hausse.

Le consommateur a besoin de bien moins de cash qu’auparavant, relève le quotidien. «Les achats sur l’heure de midi sont le plus souvent payés en liquide» et de plus, la grande distribution invite ses clients à privilégier le paiement par carte de débit ou de crédit, certaines caisses n’acceptant par exemple que ce type d’opérations. En outre, les commerçants peuvent aussi désormais refuser un paiement en cash, pour autant que cela ait été clairement annoncé dans le magasin.

Le relèvement du montant pouvant être payé sans contact et donc sans introduction du code PIN contribue également à renforcer l’attrait du paiement électronique.

Baisse spectaculaire des transactions

Chez Belfius, on constate «une diminution spectaculaire du nombre des transactions, tant en dépôts qu’en retraits, et ce, que ce soir aux automates ou aux guichets», précise la porte-parole. La chute est de 60% entre début février et début avril.

Cette dégringolade est constatée dans les autres établissements financiers. Entre la première et deuxième quinzaine de mars, qui correspond au début du confinement, la baisse a été de 54% chez AXA Banque».

Chez ING, on évoque une baisse de 57%, chez BNP Paribas Fortis de plus de 50% et du côté de Beobank, de 47%. Crelan relève pour sa part une baisse des retraits aux guichets de 40% par rapport à mars 2019 et de 38% aux distributeurs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous