Coronavirus: l’agence antidopage américaine expérimente les contrôles à distance

Photonews
Photonews

L’agence antidopage américaine (Usada) teste depuis quelques semaines les contrôles antidopage à distance, la pandémie de Covid-19 empêchant les contrôleurs antidopage de rendre visite aux athlètes.

Quinze athlètes américains se sont portés volontaires pour participer à ce projet pilote. Ils reçoivent un kit pour effectuer les tests à distance (test sanguin et urine) et sont en contact via Facetime ou Zoom avec un contrôleur pendant la durée du contrôle (sauf pendant le test d’urine).

Parmi les athlètes participant, on trouve la championne olympique de natation Katie Ledecky ou le champion du monde du 200 m Noah Lyles. « Tout se passe très bien », dit Katie Ledecky. « C’est le moment parfait pour essayer quelque chose comme ça. C’est une très bonne alternative vu les circonstances ».

« Les athlètes qui sont propres veulent être de vrais modèles », dit Travis Tygart, président de l’Usada. « Nous savons aussi qu’il y a des tricheurs qui vont tenter d’exploiter cette situation. Pour le bien du mouvement antidopage, on doit se réinventer afin de demeurer pertinent ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous