Bruxelles: la voiture de police qui a mortellement renversé Mehdi en août 2019 aurait roulé sans sirène

Bruxelles: la voiture de police qui a mortellement renversé Mehdi en août 2019 aurait roulé sans sirène

La voiture de police qui a tué Mehdi, 17 ans, en août, près de la gare centrale, aurait roulé à 98 kilomètres à l’heure et n’aurait pas mis sa sirène. C’est en tout cas ce qu’écrit le média d’information local bruxellois Bruzz. Le parquet de Bruxelles ne peut ni confirmer ni infirmer les faits, car l’enquête indépendante du Comité P est toujours en cours.

Le jeune homme de 17 ans aurait fui la police et un contrôle de drogue au Mont des Arts le soir de l’accident. En traversant la galerie Ravensteing, Mehdi avait été heurté par une voiture de police alors qu’elle se rendait sur une autre intervention. Sur le lieu de l’accident, un conteneur empêchait Mehdi de voir arriver la voiture de police, ou vice versa. Il n’a pas survécu à l’accident.

« Aucune drogue n’a été trouvée sur son corps, une source proche de l’enquête nous le confirme », écrit encore Bruzz.

Le procureur général affirme que les enquêteurs neutres du Comité P poursuivent leurs investigations pour déterminer s’il y a eu négligence de la part des policiers et si une sirène ou une vitesse plus faible du véhicule aurait pu empêcher la mort de Mehdi. Pour être légalement considéré comme un véhicule prioritaire, en route vers une intervention urgente, la sirène et les feux bleus doivent fonctionner.

« Ni le parquet, ni la zone de police de Bruxelles-Capitale Ixelles ne souhaitent réagir aux conclusions, car officiellement l’enquête n’est pas encore terminée », déclare enfin Bruzz.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous