Accueil Société

L’imprimante 3D, taillée pour les crises sanitaires

En cette période de crise sanitaire, les « makers » et leurs imprimantes 3D se révèlent un atout précieux dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 5 min

Des masques de plongée Decathlon utilisés comme respirateurs artificiels à l’hôpital Erasme grâce à un connecteur imprimé en 3D, ou comme masques de protection FFP2 destinés au personnel soignant grâce à un filtre médical, lui aussi imprimé par des équipes de la VUB. Ces dernières semaines, à travers de nombreux exemples, on a pu constater l’intérêt que représente l’impression 3D dans les situations de crise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs