Accueil Société

Psychomotricien, des études pour rien?

Le cursus en psychomotricité ne débouche sur aucune profession officiellement reconnue. La FEF et l’Union professionnelle s’insurgent.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

N ous avons l’impression qu’avec ce diplôme nous ne valons rien alors que nous avons acquis une grosse formation paramédicale. Nous vivons avec un sentiment d’injustice permanent… ». À la haute école Léonard de Vinci à Bruxelles, c’est l’angoisse ce lundi. Comme tous les lundis, tous les mardis, les mercredis… depuis bientôt trois ans. Clémence fait partie de ce millier d’étudiants ou de jeunes diplômés à qui l’on a promis un avenir comme psychomotricien, une reconnaissance de leur « expertise dans les domaines de la psychologie, de la motricité et de la psychomotricité ». Clémence va quitter la haute école dans quelques mois mais, comme 200 diplômés en 2015 et des centaines d’autres à venir, elle pourrait ne savoir que faire de son diplôme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs