Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos de Christophe et de Katharine Hepburn

Le couple royal a effectué une visite du centre hospitalier régional (CHR) de la Citadelle, sur les hauteurs de Liège.
Le couple royal a effectué une visite du centre hospitalier régional (CHR) de la Citadelle, sur les hauteurs de Liège. - Photo Belga

1. Le chiffre du jour : 1.290

Ce sont les décès supplémentaires que la mairie de Wuhan a ajouté ce vendredi au bilan des victimes du coronavirus là où le virus est apparu fin 2019. De son côté, Maggie De Block voudrait mettre en place une nouvelle méthode de comptage afin d’éviter une « surévaluation » en Belgique au regard de ses voisins.

Une suggestion, pour faire avancer la science (du bidouillage de comptes) : et si l’on divisait le nombre de victimes par le nombre de ministres de la santé ? Avec neuf ministres, la Belgique bénéficierait d’un ratio plus avantageux…

Plus sérieusement, comme le démontre très doctement Xavier Counasse, le nombre de victimes en Belgique est plutôt sous-évalué. Il se base sur la mortalité entre le 9 mars et le 5 avril compris. « Même en additionnant les décès « confirmés » et les décès « suspects », il manque encore quelque 450 morts pour parvenir à la surmortalité mesurée (2.807 morts). Ce qui semble indiquer que, malgré notre comptage prudent, certaines victimes du Covid-19 passent toujours sous les radars. Et que le bilan du virus est, en fait, encore plus meurtrier qu’affiché », mentionne le journaliste.

2. L’image du jour

On s’est réveillé ce matin après une journée éprouvante qui a vu la disparition de deux légendes, Luis Sepulveda et Christophe. La littérature espagnole a perdu une de ses plus belles plumes : le vieux qui lisait des romans d’amour figurait hélas parmi les victimes de choix de ce maudit virus.

Ce vendredi matin, les hommages pleuvent comme des larmes pour Christophe. Il occupait une place à part dans la chanson française, ni yéyé, ni has been, ni maudit, juste lui, si juste. M a saisi sa guitare et sa webcam – il joue très bien des deux – pour un hommage ciselé.

3. La citation du jour

« Et boum, le 23 janvier, Wuhan ferme. Ça pour moi, c’est un fait majeur, même si on n’a pas une information très précise, même si on n’a pas les chiffres exacts. Il y a un code : quand la Chine décide de fermer une ville de 11 millions d’habitants, puis une région de 55 millions, sachant que c’est un peuple qui travaille le dimanche et que l’État est très stressé par la croissance économique, il est évident qu’il se passe quelque chose de majeur. » indique le Dr Nathanaël Golman, pédiatre et spécialisé en santé publique, cité par la RTBF.

Travaillant en Chine, à Shanghaï, il n’a eu de cesse de vouloir alerter de l’urgence de la situation. « Ça ne pouvait pas passer inaperçu dans les ambassades, les consulats… Si on avait pu fermer les yeux avant, là il n’était plus question de l’ignorer. Ça a forcément dû remonter en haut lieu en Europe. Ce qui s’est passé après, je n’en sais rien ».

4. La bonne nouvelle du jour : les masques de l’Ommegang

Les manifestations de masse sont interdites, l’Ommegang est à ranger malheureusement au placard pour un an. Mais ses organisateurs n’ont pas voulu tout stopper. Les ateliers des costumes vont être convertis cette année pour produire des masques en tissu « pour les différents secteurs qui sont en première ligne face à la pandémie de Covid-19 ». Auront-ils un style Charles-Quint ou des armoiries de chevaliers ? L’essentiel sera leur nombre de couches pour protéger au mieux leur porteur.

5. Le détournement du jour : éternuer avec style

La grandissime Katharine Hepburn avait du chic. Même quand elle éternuait, elle nous apportait une bonne leçon de style.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous