Accueil Société

Bricolage, jardinerie…: voici les magasins qui peuvent rouvrir ce samedi

Les « mesures barrière » que l’on connaît désormais seront également d’application pour les clients et le personnel.

Journaliste au service Edition Temps de lecture: 2 min

Le Conseil national de sécurité a annoncé ce mercredi la réouverture des jardineries et des magasins de bricolage aux mêmes conditions que les établissements alimentaires. Cette réouverture est désormais inscrite dans la loi.

Comme précisé dans la loi, pourront donc rouvrir ce samedi :

- des magasins d’assortiment général de bricolage qui vendent principalement des outils et/ou des matériaux de construction;

- des jardineries et pépinières qui vendent principalement des plantes et/ou des arbres;

- des magasins en gros destinés aux professionnels, mais uniquement au bénéfice de ces derniers.

Comme le confirme Rudi Schautteet, directeur opérationnel des magasins Brico au « Soir », « dans nos 150 magasins nous prendrons notamment la précaution d’accueillir le nombre de clients utiles afin de permettre à chacun de bénéficier non pas de 10 m², comme demandé, mais bien 50 m² par client ! » Les autres « mesures barrière » que l’on connaît désormais seront également d’application pour les clients et le personnel : gel hydro-alcoolique à disposition, gants, masques, protections en plexy à hauteur des caisses et des lieux d’échange, etc. Hubo filtrera par exemple le nombre de clients, installera des panneaux en plexiglas aux caisses et n’acceptera pas de paiement liquide.

Les magasins spécialisés qui se concentrent sur un type de matériau de construction, tels que les ateliers de peinture ou les magasins de parquet, ne sont donc pas encore autorisés à ouvrir. Il en va de même pour les fleuristes. Ils peuvent toutefois continuer la vente en ligne en assurant la livraison à domicile.

Autres magasins ouverts

L’ouverture de ce samedi vient s’ajouter aux magasins qui pouvaient déjà ouvrir : les établissements alimentaires, les pharmacies, les marchands de journaux, les stations-service fournisseurs de carburant, les magasins de télécommunications (uniquement pour les urgences), les magasins de dispositifs médicaux (uniquement pour les urgences) et les bureaux de poste.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Klein Alain, samedi 18 avril 2020, 10:01

    Monsieur Son Ivan, libre à vous de ne pas souscrire à cette religion ni à aucune autre mais il est à craindre que vous regrettiez un jour votre ironie et votre mépris affiché pour la première, lorsqu'une "autre", pleine d'amour et de tolérance, vous imposera vos règles de vies et la tenue vestimentaire de vos filles et petites-filles.

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 17 avril 2020, 22:28

    Sur un autre site on parle d ouverture de lieux de culte à condition qu il n y ait pas plus de 10 personnes et que les distances soient respectées dans une semaine le ramadan commence, est ce une bonne idée ? Le nombre et les distances seront elles respectées ? J en doute !!Et pourquoi les catholiques n ont pas été autorisés à faire cela pour les fêtes de pâques ?

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 18 avril 2020, 9:33

    Les benitiers sont condamnés depuis un bout de temps et la distribution de l hostie se faisait déjà différemment

  • Posté par Son Ivan, vendredi 17 avril 2020, 23:07

    vu la fréquentation des églises, pas difficile de respecter les distances sociales. Par contre, les bouillons de culture que sont les bénitiers, avec ou sans grenouilles, feraient bien d'être remplacés par des flacons de gel hydro-alcoolique. Libre à vous de les bénir.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko