Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos de Lady Gaga, des Stones et de Mr Bean

Depuis leurs canapés, des spectateurs confinés du monde entier ont pu assister au concert «
One World: Together At Home
» organisé par Lady Gaga.
Depuis leurs canapés, des spectateurs confinés du monde entier ont pu assister au concert « One World: Together At Home » organisé par Lady Gaga. - Photo News

1. Le chiffre du jour : 127,9

En millions de dollars, c’est le total des promesses de dons, suite au concert organisé cette nuit par Lady Gaga, en partenariat avec le mouvement Global Citizen. On y a vu la crème des stars – dont Angèle, si, si – y apparaître chez elles, au micro, derrière un clavier ou la guitare à la main.

Les Rolling Stones en mode confiné, c’est presque aussi bien qu’au stade – Keith Richards dans son salon, pas très rock mais très british.

2. L’image du jour

Ce sont des manifestations « pacifistes » aux États-Unis contre le confinement – ne vous fiez pas aux armes à feu, ce n’est pas encore la guerre civile. Il n’empêche que Donald Trump a jeté de l’huile sur le feu en appuyant ouvertement ces mouvements. Le nombre de participants n’est pas connu. Le chiffre des morts causées par le Covid-19, lui, a bien été communiqué : le coronavirus a fauché 1.891 décès vies aux États-Unis en 24 heures.

3. La citation du jour

« Le 30 mars 2020, le Parlement hongrois a adopté une loi qui permet au gouvernement de suspendre l’application de certaines lois, de s’écarter de certaines dispositions législatives ou réglementaires en vigueur et de prendre des mesures extraordinaires par décret pour une durée pratiquement illimitée. Avec de nouvelles restrictions s’appliquant à l’information et aux médias. Une telle concentration de pouvoir est sans précédent dans l’Union européenne. Elle ne sert pas la lutte contre le Covid-19 ou contre ses conséquences économiques. Elle ouvre plutôt la porte à tous les types d’abus, avec des biens publics et privés qui sont désormais à la merci d’un exécutif qui n’a plus de comptes à rendre. C’est l’aboutissement de dix années de dérive autoritaire de la Hongrie, et c’est dangereux », écrit l’association Civico Europa dans une Carte blanche au Soir, à propos des dernières mesures renforçant les pouvoirs de Viktor Orban.

4. La bonne nouvelle du jour

La société est bouleversée par le confinement et les mesures sanitaires. On adopte vite d’autres mœurs. Le paiement avec des cartes sans contact en est un bel exemple. « Il y a une dizaine de jours, 20 % des transactions par carte étaient sans contact, contre 10 % seulement fin 2019. La tendance est là », selon un responsable de Wordline en Belgique. La méfiance a changé de camp. Maintenant, on n’ose plus trop toucher ces terminaux. Cela tombe bien, le montant limite autorisé pour une transaction sans contact et sans code PIN passera très prochainement de 25 à 50 euros.

5. Le détournement du jour : vivement chez le coiffeur ?

Un allégement des mesures de confinement devrait voir les coiffeurs reprendre leurs activités dans les prochaines semaines. Si c’est pour fréquenter le même salon que Mr Bean, mieux vaudra rester encore un peu confiné.

(ce n’est pas neuf, mais la page de Mr Bean a fort opportunément partagé cette séquence ce dimanche)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous