Accueil Société

Les maisons de repos, inégales face à l’épidémie

La crise du coronavirus fait apparaître la fragilité du secteur des maisons de repos. Mode de gestion, taille, solidité financière, projet de vie : les différences entre établissements peuvent devenir des sources d’inégalités face à l’épidémie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En matière de maisons de repos, il y a à boire et à manger. Les plus petits établissements ne comptent qu’une vingtaine de lits, les mastodontes en alignent plus de deux cents. Entre les deux, la majorité accueille entre cinquante et cent résidents. Les 751 maisons de repos que comptent au total la Wallonie et Bruxelles sont en outre réparties en secteurs : le privé commercial, le public et l’associatif.

Alors qu’en Wallonie, un mécanisme fixe les parts auxquelles chaque secteur peut prétendre (pas plus de la moitié pour le privé commercial), à Bruxelles, le cadre est plus souple. Résultat : le privé commercial s’y taille la part du lion, avec 61 % des lits.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par curto calogero, dimanche 19 avril 2020, 20:51

    Les oublier du pouvoir politiques, Pourtant notre éducation met en exergue le respect de nos anciens, choses que nos politiciens ont oublier.

  • Posté par Casier Etienne, dimanche 19 avril 2020, 19:59

    L'article https://plus.lesoir.be/233599/article/2019-06-28/cinq-experts-la-maison-de-repos-est-un-modele-depasse explique très bien pourquoi le modèle des maisons de repos est dépassé. De plus la marchandisation/financiarisation a contribué à une démultiplication des maisons de repos à des fins purement commerciales. Le modèle dépassé des maison de repos et le nombre important de personne âgées dans les maisons de repos ne pouvaient être qu'une bombe à retardement . IL faut donc revoir de manière fondamentale l'intégration des personnes âgées dans notre société

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs