Accueil Société Enseignement

Pour le responsable éducation de l’OCDE: «Les vacances d’été devraient être raccourcies»

Le Belge Dirk Van Damme rejoint donc la proposition du ministre de l’éducation Ben Weyts (N-VA) de prolonger l’année scolaire et donc de raccourcir les huit semaines de vacances.

Temps de lecture: 2 min

Responsable de l’éducation à l’Organisation de coopération et du développement économique (OCDE) le flamand Dirk Van Damme souhaite raccourcir les vacances d’été afin d’utiliser au mieux le temps scolaire restant après la crise du coronavirus.

« Il est regrettable que les syndicats réagissent immédiatement négativement. » a-t-il déclaré dans une intervieuw donnée au Morgen. « On s’attendrait à une attitude constructive dans ces circonstances, maintenant que tant de professions sont en difficulté. C’est dommage. »

« Dans l’ensemble, le processus d’apprentissage a été interrompu par le coronavirus pendant six à huit semaines, et cela va laisser des cicatrices », déclare Van Damme qui soulève les inégalités qui existent dans cette période singulière. « Le fossé entre les élèves, qui sont capables de faire leurs propres projets dans l’enseignement à distance, et les élèves, qui n’ont pas le soutien adéquat, va se creuser. »

Pour compenser cela, Van Damme propose d’utiliser de manière optimale les vacances d’été. « Par le biais des universités d’été, par exemple. Nous pourrons alors faire revenir les étudiants avec nous. »

Van Damme rejoint donc la proposition du ministre de l’éducation Ben Weyts (N-VA) de prolonger l’année scolaire et donc de raccourcir les huit semaines de vacances. « Je suis favorable à la prolongation de cette année scolaire et à la possibilité de commencer la prochaine plus tôt. Le temps d’apprentissage restant devrait de toute façon être maximisé. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Delmotte Philippe, mardi 21 avril 2020, 18:20

    Tout travail mérite salaire. En confinement, je suis amené à dialoguer avec mes étudiants par mail, je corrige et évalue leurs travaux, j'organise des cours par visioconférence. J'ai dû trouver de nouvelles pratiques et les expérimenter dans l'urgence. J'ai autant si pas plus de travail que d'habitude. Travailler en juillet et août sans compensation salariale c'est une fois de plus exiger des enseignants de pratiquer du bénévolat. On n'a toujours pas compris qu'il y a des professions qu'il s'agira de mieux respecter à l'avenir. Les syndicats ont raison de réagir.

  • Posté par Vigneron Gérard, lundi 20 avril 2020, 8:42

    Pour les enfants qui sont en 6 ième primaire, il serait bon qu' en aout ils terminent les matières non vues. Idem pour les rétos.

  • Posté par Vigneron Gérard, lundi 20 avril 2020, 8:47

    Merci de lire rhétos

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs