Cuisiner dehors

La terrasse et le jardin sont devenus le prolongement de notre intérieur. Maintenant que nous avons presque tous aménagé un coin salon supplémentaire en plein air, nous mettons le cap sur la tendance suivante : la cuisine d’extérieur. Mais avant de vous précipiter au magasin, l’heure est à la réflexion. Nous dressons ici la liste des principaux points à prendre en compte dans la réalisation de ce type de projet.

Pour environ trois quarts d’entre nous, les premiers rayons de soleil printaniers sont le signe pour ressortir le barbecue. Mais pour beaucoup, à commencer par les cuisiniers amateurs chevronnés, un barbecue ne se limite pas à un morceau de viande ou de poisson grillé. Une cuisine extérieure est parfaite pour répondre à ces exigences plus élevées. Mais si un barbecue peut s’installer à peu près n’importe où, une cuisine d’extérieur est moins mobile. Certes, il existe des modèles sur roulettes, mais leurs dimensions sont limitées. Pour cuisiner dignement, vous avez au moins besoin d’un plan de travail pour la mise en place, d’un évier et d’une belle zone de cuisson. Tout cela demande pas mal d’espace. Mesurez donc tout au préalable pour vous assurer que votre projet de cuisine d’extérieur est bien réalisable.

Réservez aussi un peu d’espace supplémentaire, car la plupart des cuisines de jardin se composent de modules distincts permettant des extensions et des combinaisons à l’infini. Il est fort probable que vous le souhaiterez à terme, par exemple si vous remarquez que vous avez besoin d’une armoire de rangement en plus ou – pourquoi pas – d’un lave-vaisselle, ou si vous rêvez d’un four à pizza et que vous ne voulez pas vous contenter de faire des grillades.

Ne pas oublier l’éclairage

Votre mode de cuisson est aussi important dans la composition d’une cuisine d’extérieur adaptée à vos besoins. Pour griller au gaz naturel, vous devez pouvoir facilement manœuvrer avec une bonbonne. Les maîtres du feu ont besoin d’une cheminée avec un manteau suffisamment haut pour la circulation nécessaire de l’air. Pour un barbecue électrique, vous avez besoin d’un câble. Et si vous désirez un évier, il faut tirer une conduite d’eau et d’évacuation. Pensez aussi à l’éclairage, car cuisiner dans la pénombre n’est pas une partie de plaisir. Les lampes intégrées constituent l’option la plus esthétique, mais vous pouvez aussi très bien placer des LED à pile par la suite.

Songez à un abri

Il est logique que la cuisine extérieure soit quasi exclusivement utilisée par temps ensoleillé, mais il n’empêche qu’elle reste dehors toute l’année. Si vous en avez la possibilité, veillez à ce que votre cuisine d’extérieur soit protégée des intempéries. En l’installant par exemple contre une palissade à l’abri du vent et de la pluie ou, mieux encore, dans un lieu couvert. Pas dans un coin, mais à proximité de vos invités, car pas question de vous retrouver seul aux fourneaux pendant que tout le monde prend tranquillement l’apéritif. Un endroit couvert est aussi plus agréable qu’une table en plein soleil quand il fait très chaud.

Tenez compte du fait qu’une cuisine en plein air a une durée de vie beaucoup plus courte. Si vous ne pouvez pas la placer ailleurs, installez-la dans tous les cas sur des pieds et prévoyez une protection à partir de l’automne, par exemple au moyen de housses sur mesure. Si votre cuisine reste en permanence à l’extérieur, vous avez tout intérêt à choisir des matériaux durables et de qualité.

Matériaux durables

L’acier inoxydable est sans conteste le meilleur matériau, mais il est onéreux. La pierre revêtue d’un enduit étanche, le bois dur ou le douglas imprégné sous haute pression en combinaison avec un plan de travail en pierre naturelle ou en céramique ont aussi une longue durée de vie. Prêtez aussi attention aux charnières et aux poignées des portes. Vous ne voudriez quand même pas qu’elles rouillent en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ? Bref, ne lésinez pas sur la qualité, et ce conseil s’applique aussi aux appareils. Si vous ne disposez pas d’un budget suffisant, commencez avec quelques modules. Vous pourrez en ajouter d’autres par la suite. Comme votre intérieur, votre cuisine d’extérieur doit évoluer. Prenez donc le temps qu’il faut pour l’adapter totalement à vos souhaits. Et c’est souvent en l’utilisant beaucoup que vous vous rendrez compte de ce que vous voulez exactement.

SHOPPING

1. Sur-mesure
Les cuisines d’extérieur de wwoo peuvent être entièrement personnalisées. Grande, petite, haute, basse, avec barbecue, évier, foyer extérieur, espace de stockage ? Vous indiquez vos souhaits et ils créent la cuisine parfaitement adaptée à vos besoins. Le béton facile d’entretien existe en gris et en anthracite. Prix indicatif : à partir de 4 420 euros (brûleur, transport et installation compris). www.wwoo.nl

2. Cuisine mobile
La Q-Cina est une cuisine de 180 cm que vous pouvez emmener partout, même à la plage. Les poignées et roues de vélo la rendent extrêmement mobile. Vous devez quand même un peu vous préparer, car vous avez besoin de petites bonbonnes de gaz à placer sous les deux foyers de cuisson et d’un bidon d’eau pour faire la vaisselle. Ce dernier peut être suspendu à une barre, laquelle peut aussi accueillir toutes sortes d’ustensiles de cuisine. Prix indicatif : 2 775 euros www.officinetamborrino.com

3. Look brut
La Bandung (250 cm) est une cuisine extérieure robuste fabriquée avec des planches d’échafaudage usagées et assortie d’un plan de travail en pierre de taille. Les espaces de rangement ne manquent pas. Il y a même de la place pour une belle petite réserve de vins. Vous pouvez y faire intégrer un barbecue Boretti noir ou en inox avec un robinet assorti. Prix indicatif : à partir de 1 800 euros (uniquement le meuble). www.steigermeubelsxl.nl

La UneLe fil info Partager
Sommaire