Les infos dispensables (ou pas) sur le coronavirus: à propos des gardiens de phare et de Sophie Wilmès en featuring

La pandémie est en Allemagne «sous contrôle et gérable», ont jugé les autorités, qui ont donc autorisé la réouverture lundi matin des magasins d’une surface inférieure à 800 m2.
La pandémie est en Allemagne «sous contrôle et gérable», ont jugé les autorités, qui ont donc autorisé la réouverture lundi matin des magasins d’une surface inférieure à 800 m2. - Photo AFP

1. Le chiffre du jour : 40 %

Chacun reste chez soi… mais aussi dans son entreprise. Le groupe de services en ressources humaines Acerta a publié son baromètre annuel, ce lundi. Il en ressort que 40 % des travailleurs sondés ne comptaient pas changer d’emploi pour l’instant même si une opportunité se présentait, contre 26 % l’an passé et 10 % seulement il y a 5 ans. Près d’un travailleur sur cinq (18 %) craint aussi de perdre son emploi. En ce moment, le Belge est casanier aussi au boulot !

2. L’image du jour

Le déconfinement nuit gravement à notre santé mentale, avertissent les spécialistes. Certain.e.s peuvent y trouver du bonheur. Il y a une profession toute rêvée que l’on peut exercer en mode confiné extrême : gardien de phare. Thalassa, l’émission sur la mer, nous le rappelle fort opportunément.

3. La citation du jour

« L’art et la culture n’ont aucun effet sur le coronavirus. Seule la science et une bonne dose de discipline de la part de la population peuvent changer les choses. Mais l’art peut devenir un vaccin qui nous aidera à mieux comprendre et à digérer la période « post-corona » », écrit Paul Dujardin, le patron du Palais des Beaux-Arts/BOZAR, dans une Carte blanche, ce lundi.

4. La bonne nouvelle du jour : l’Allemagne qui déconfine

L’Allemagne fait figure de meilleur élève de la classe. Cet Agnan de l’Europe (merci Gosciny pour ce personnage du Petit Nicolas) gère son budget mieux que les autres. Face au coronavirus, il teste, soigne, confine plus et mieux que tous les autres. L’Allemagne affiche moins de morts que la Belgique ! La rigueur germanique a eu raison de la pandémie et le pays peut déjà envisager la suite : commerces d’alimentation, librairies, concessionnaires automobiles… la plupart des magasins d’une surface inférieure à 800 mètres carrés peuvent accueillir à nouveau des clients depuis ce lundi matin.

5. Le détournement du jour : la Première ministre featurée

Les déclarations de Sophie Wilmès sur la situation, désastreuse, des artistes à l’heure du coronavirus en ont choqué plus d’un : « Je sais que [ces mesures concernant les allocations de chômage des artistes] sont une maigre consolation quand on est un artiste et qu’on a envie, et surtout qu’on a besoin, de s’exprimer publiquement. J’espère qu’ils pourront trouver d’autres moyens de le faire, pour passer comme les autres, à leur manière, cette crise sans trop d’encombres », avait déclaré la Première ministre en séance plénière de la Chambre ce 16 avril 2020.

L’artiste Thibaud Demey l’a prise au mot. Littéralement. Et publiquement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous