Accueil Sports Tennis

Maria Sharapova dopée: la chute d’une icône

Le tennis mondial est en état de choc : l’ex-nº1 mondiale a avoué avoir été testée positive à Melbourne. La diva russe invoque une erreur, reconnaissant avoir négligé de consulter la nouvelle liste des produits interdits, où figure depuis janvier un de ses médicaments.Elle est suspendue à titre provisoire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Maria Sharapova n’a pas annoncé la fin de sa carrière, hier à Los Angeles,comme on le pressentait, mais c’est encore pire, et sans doute avec, au final, la même issue.

Cette conférence de presse qu’elle avait convoquée était prévue depuis un jour, et la spéculation médiatique avait imaginé que la joueuse allait annoncer sa retraite, à bientôt 29 ans et alors que sa carrière était une nouvelle fois interrompue par une blessure. «  Mais je n’aurais pas fait cette annonce dans un hôtel en plein centre de L.A. avec une carpette aussi moche  », parvint encore à plaisanter une diva russe qui a subitement perdu de sa superbe, hier, toute de noir vêtue et les yeux hagards.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs