Accueil Opinions Chroniques

Lettre du Brexit: Amanda Staveley, reine du «Global Britain»

La femme d’affaires britannique Amanda Staveley est la nouvelle croisée d’une Grande-Bretagne ouverte sur le monde comme l’a rêvée Boris Johnson après le retrait de l’Union européenne. Portrait.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le Brexit ! A l’évidence, en ces temps de pandémie, la question qui a empoisonné la vie politique britannique depuis le fatidique référendum du 23 juin 2016 n’est plus à l’ordre du jour. Les négociations sur la relation future se poursuivent mais en faisant penser à l’amas de décors en carton-pâte de la visite des studios de Hollywood. Tout est en toc. En effet, le coronavirus a fait voler en éclats la date butoir de la fin de la période de transition, le 31 décembre 2020.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lucas Danièle, mardi 21 avril 2020, 12:55

    Plus intrigante que ça, tu meurs!

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs