Accueil Économie

Budget : de 2,1 à 3 milliards d’effort supplémentaire

La suédoise peut limiter l’effort structurel additionnel à 2,1 milliards en 2016 si elle abandonne son engagement de retour à l’équilibre en 2018.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Deux options s’offrent à la suédoise : respecter la trajectoire qu’elle s’est fixée, ce qui impose un effort supplémentaire de 3,2 milliards d’euros.

Ou bien, s’en tenir aux règles européennes, ce qui oblige de trouver seulement 2,2 milliards. Auquel cas la Belgique doit oublier son espoir de revenir à l’équilibre en 2018.

Le rapport du comité de monitoring, rendu public ce mardi après-midi, confirme donc le chiffre qui circule depuis vendredi matin dans les médias, , notamment dans «Le Soir».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs