Accueil Société

Coronavirus: l’appel des Académies de médecine à un dépistage massif

Les Académies royales de médecine recommandent de tester les personnes à risque ainsi que l’entourage des personnes porteuses du virus. Une stratégie qui permettra d’éviter une résurgence de l’épidémie au moment du déconfinement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

On est encore en train d’imaginer le monde de demain, celui du déconfinement annoncé à partir du 3 mai en Belgique. En attendant les annonces politiques, les Académies royales de médecine de Belgique ont décidé d’apporter leur pierre à l’édifice. Francophones et néerlandophones parlent ici d’une seule voix afin de faire connaître une série de recommandations.

Pour éviter une résurgence de l’épidémie, les Académies alertent prioritairement sur le fait qu’il faudra dépister massivement la population. « On est à un moment charnière », explique le Pr Nathan Clumeck, membre titulaire de l’ARMB (Académie royale de médecine de Belgique) et professeur honoraire en maladies infectieuses (ULB). « Nous ne voulons pas porter un jugement sur l’action des décideurs politiques mais plutôt tenter de les éclairer. À eux de décider ensuite. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, mardi 21 avril 2020, 17:11

    C'est du rêve. Le malade du covid, après hospitalisation, rentre chez lui en famille.

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 21 avril 2020, 15:51

    Les démarches curative de prise en charge individuelle et préventive de santé publique ne sont pas clairement différenciées dans toutes ces explications, on a l'impression qu'on parle tantôt des deux, tantôt de l'une et tantôt encore de l'autre, que les arguments pertinents pour l'une sont utilisés pour l'autre et vice-versa, etc ... Pas étonnant qu'une chatte n'y retrouve pas facilement ses jeunes.

  • Posté par Ask Just, mardi 21 avril 2020, 15:17

    Je suis d'accord avec eux de l'urgence de lancer le deconfinement mais prendre les jeunes comme caution est peu honnête, il me semble. A moins qu'ils ne considèrent les intérêts privés desquels l'académie est très proche comme des "jeunes" :)

  • Posté par Moreau Michel, mardi 21 avril 2020, 14:37

    Ces académiciens, qu'on n'avait bizarrement pas entendu en janvier-février, à un moment où prendre les devants aurait été extrêmement utile, iront-ils aujourd'hui jusqu'à recommander la remise en service de lazarets et le flicage numérique à la chinoise ? On imagine que certains politiques seront ravis de recevoir de telles cautions, même tardives !

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, mardi 21 avril 2020, 14:10

    L'incompétence de nos dirigeants politiques est INCOMMENSURABLE !!!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs