Accueil Opinions Cartes blanches

Carte blanche: «La solidarité européenne passe par des impôts européens»

Avant la tenue du Conseil européen de ce jeudi 23 avril, des experts en fiscalité lancent un appel à dépasser l’actuelle opposition entre partisans d’une solidarité entre Européens et ceux qui réclament une plus grande discipline et prévisibilité des dépenses. Ceci pour garantir un contrôle démocratique des moyens financiers de l’union, assurer la viabilité budgétaire de l’union et lui donner les moyens de ses ambitions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Juste avant Pâques, les ministres des Finances de l’Union européenne sont parvenus à un accord sur un paquet de 540 milliards d’euros pour lutter contre la crise du coronavirus. Heureusement, cet accord a permis de dégager des fonds pour répondre aux besoins les plus immédiats suscités par la crise sanitaire et ses conséquences économiques.

La victoire de l’Union sur cette énième crise n’est toutefois pas une raison de jubiler. La question de savoir comment reconstruire à long terme l’économie de l’Union et des États membres est restée sans réponse. Si rien ne change, la seule perspective est qu’un jour, adviendra une autre crise grave dans laquelle l’Union pourrait s’enliser ou être détruite. Les paris sont ouverts.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs