Romelu Lukaku s’interroge sur l’avenir des Diables rouges: «Que va-t-il advenir de l’équipe après l’Euro?»

Photonews
Photonews

Depuis l’arrêt de la Serie A en raison de la pandémie de coronavirus, Romelu Lukaku a multiplié les occasions de répondre aux questions des supporters sur les réseaux sociaux. Ce mardi, il s’est longuement livré dans un live Instagram organisé par Kat Kerkhofs, la compagne de Dries Mertens, pour la chaîne flamande Vier.

Lukaku est rentré à Milan en Italie la semaine dernière, laissant en Belgique son fils Roméo. « Il me manque. Ma mère l’appelle toujours Romelu 2.0, il me ressemble beaucoup. S’il ne reçoit pas ce qu’il veut, il peut se mettre en colère comme son père », raconte le Diable rouge.

Les Diables rouges, il en a également été question dans cette longue discussion. Et notamment, l’avenir de l’équipe nationale belge. « Je me demande ce qu’il va advenir aux Diables rouges après l’Euro. Imaginez le départ de Roberto Martinez. Qui prendra sa place ? Sera-t-il capable de gérer la liberté dont nous bénéficions actuellement ? », s’interroge Lukaku. « Nous ne sommes pas un groupe difficile, mais nous avons une certaine routine. Parfois, nous ne nous rencontrons qu’un jour avant le match. Néanmoins, nous livrons toujours de bonnes performances. » Selon l’attaquant, il n’y a aucun doute que l’avenir des Diables rouges dépendra de l’Euro et de son après. « Qui va continuer, qui va s’arrêter ? Mon choix en dépendra également », avoue Lukaku. « Je sais déjà ce que ça fait de ne pas être sur la même longueur d’onde avec un entraîneur, je ne veux pas revivre ça. »

L’attaquant de l’Inter Milan profite de cette période de confinement pour suivre des cours afin de devenir entraîneur justement. « C’est peut-être plus facile pour des joueurs comme Dries Mertens et moi, car nous évoluons en Serie A. Ici, la compétition et les entraînements sont très tactiques. » Peut-on s’attendre à le voir devenir entraîneur à la fin de sa carrière ? « Franchement, je voudrais tout lâcher après avoir fini avec le football », confie Lukaku. « Un retour au football est éventuellement possible plus tard. Pas en tant qu’analyste, mais peut-être en tant qu’entraîneur. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Martin Wasinski (17 ans) reçoit la confiance de son entraîneur depuis trois rencontres... et la lui rend bien. @Belga

    Par Cédric Martin

    Charleroi

    La jeunesse comme nouveau leitmotiv au SC Charleroi

  • tente

    Par Jonas Bernard, Eric Clovio, Philippe Gerday, Frédéric Larsimont, Didier Schyns et Xavier Thirion

    Standard

    Le Clasico Standard – Anderlecht a 100 ans: 15 témoins d’une histoire sans fin

  • Le jeune attaquant a bien démarré sa saison. @News

    Par Daniel Renard

    Division 1A

    Christian Negouai: «Sergio Conceiçao croit en Marius Mouandilmadji à Seraing»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous