Accueil Culture

Élodie, marionnettiste: «La distanciation sociale est impossible dans notre spectacle»

Léa et Élodie devaient se produire aux Rencontres Jeune Public de Huy. Impossible de répéter à distance pour deux marionnettistes qui jouent épaule contre épaule.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Comédiennes et marionnettistes, Léa Le Fell et Élodie Vriamont ont vu leur spectacle Ma vie de basket présélectionné pour les Rencontres Théâtre jeune public de Huy. Elles auraient dû défendre leur travail ce 20 avril, puis le jouer fin août devant un public d’opérateurs-acheteurs. Rien n’est annulé mais elles sont toutes deux dans le flou puisque les rencontres sont reportées à une date inconnue. Et lorsqu’on est marionnettiste, comment fait-on pour répéter et se produire à bonne distanciation sociale ?

« C’est très compliqué », explique Élodie Vriamont : « Nous n’avons aucune information et nous sommes bloquées, nous ne savons pas quand planifier les nouvelles répétitions, et nous ne savons même pas quand on va pouvoir à nouveau jouer le spectacle. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs