Accueil Culture

Coronavirus – «La vie en pause, jour 33»: la frontière

Notre chronique quotidienne sur la nouvelle vie des Belges.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

L’autre nuit, il s’est passé un truc incroyable.

Los Angeles est devenue Redu. D’un coup. Clic. Plus précisément, on a éteint le soir en pensant aux vacances d’été en Californie – même si on pressent depuis des semaines que c’est mort cuit – et on s’est réveillé le matin au son d’un sms : « Coucou chou, j’ai une copine qui a un magnifique gîte pour 15 personnes à Redu. Ça vous dirait qu’on voie si on peut l’avoir une semaine cet été ? Je ne pense pas qu’on partira à l’étranger… »

Paf. Comme ça. En une nuit, l’Euro Space Center, le Petit bois des Légendes ardennaises et le Jardin des Hiboux ont pris la place du panneau Hollywood sur le mont Lee, du Walk of Fame et des longues plages du Pacifique. Youpie. On en rêvait.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 21 avril 2020, 18:29

    Que les français soient condamnés à passer leur vacances en France, c'est triste pour eux mais ... c'est viable, il y a du potentiel. Si ça doit arriver aux anciens belges, ceux qui ont déjà retourné la Belgique dans tous les sens, en vacances, en week-end, en mini-trip, en contact professionnel, ça ne fera pas pareil. C'est maintenant que je voudrais être bi-national ! Vous pensez qu'il est trop tard .....

Aussi en Culture

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs