Accueil Société

Traçage des malades du coronavirus: les Régions optent pour un modèle commun

Les Régions devraient effectivement s’engager dans un traçage physique nécessitant un renfort massif de personnel, a-t-on indiqué mercredi du côté de la ministre Morreale.

Temps de lecture: 2 min

En matière de traçage des malades du coronavirus, les régions privilégient un modèle commun, basé sur une plate-forme informatique de centralisation pilotée par le Fédéral (e-health), a confirmé mercredi le cabinet de la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale, à l’issue d’une conférence interministérielle (CIM) consacrée notamment à la question.

Mardi, son homologue néerlandophone, Wouter Beke, avait indiqué que les entités fédérées ont reçu la tâche, par le Fédéral, de mettre sur pied un système de « traçage des contacts » des personnes potentiellement contaminées. En Flandre, la plupart des 1.200 futurs ’contact tracers’, selon les estimations, seront regroupés dans des callcenters, avait-il précisé.

Les Régions devraient effectivement s’engager dans un traçage physique nécessitant un renfort massif de personnel, a-t-on indiqué mercredi du côté de la ministre Morreale. En Wallonie, le nombre de ces ’contact tracers’ est estimé entre 500 et 800 pour un coût qui atteindra certainement plusieurs millions d’euros.

L’organisation du système sera assurée par l’Aviq, l’agence wallonne pour une vie de qualité, et la cellule des maladies infectieuses.

Les discussions se poursuivront dans les jours et les semaines à venir entre les différentes entités pour définir les modalités précises du système, a enfin souligné le cabinet de la ministre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Casier Etienne, mercredi 22 avril 2020, 16:29

    e-Health est un bon choix. Géré par SMALS le bras informatique de la sécurité sociale fédérale. Compte environ 2000 informaticiens. Cette ASBL comprend de nombreux membres qui peuvent faire appel à ses services. L'AVIQ est un de ses membres (voir https://www.smals.be/fr/content/liste-des-membres-de-smals). Quant au traceurs ils seront donc engagés par l'AVIQ qui est un OIP et sur le quel le pouvoir politique a peu de contrôle. Tout comme d'autres OIPs comme l'ONE par exemple et qui est responsable de la vaccination des 0 à 18 en Communauté Française. Toutes les vaccinations sont encore enregistrées sur papier. Après 18 ans si vous habitez en région wallonne, c'est l'AVIQ qui est compétente pour la vaccination. Là encore pas de registre vaccinal. Après 18 ans si vous êtes francophone et que vous habitez Bruxelles, c'est la COCOM qui est compétente pour la vaccination. Là encore pas de registre de vaccination. Donc outre le traçage ce serait bien que les 9 ministres de la santé se mettent enfin d'accord pour avoir un registre vaccinal électronique pour la Belgique piloté par e-Health. Cela permettra au moins d'enregistrer correctement les vaccinations COVID quand celles-ci seront disponibles

  • Posté par Marlier Jacques, mercredi 22 avril 2020, 16:19

    "Aviq, l’agence wallonne pour une vie de qualité". Mille mercis pour avoir traduit ce sigle. Persévérez sur cette voie... sans oublier de traduire également (même imparfaitement) les termes anglais. Il est indispensable que toute la population (de toute classe sociale et de tout niveau d'éducation) puisse comprendre sans hésitation vos précieuses informations.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko