Accueil Belgique Politique

Indépendants, maisons de repos, kots…: toutes les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement wallon

Un soutien aux indépendants de 285 millions supplémentaires a notamment été annoncé.

Temps de lecture: 4 min

Le gouvernement wallon a annoncé ce mercredi de nouvelles mesures pour lutter contre les conséquences du coronavirus. Le président wallon Elio Di Rupo a commencé par souligner le travail du personnel soignant, aussi bien en hôpital qu’en maison de repos. Les nouvelles mesures seront effectives dès ce jeudi. Voici ce qui a été annoncé :

Soutien aux indépendants et aux petites entreprises

Après un premier plan d’aide aux indépendants et aux petites entreprises, le gouvernement wallon propose de nouvelles mesures complémentaires. Le gouvernement s’est entendu sur une extension de son indemnité de 5.000 euros à de nouveaux secteurs touchés par la crise du coronavirus, dont les garages, les salles de spectacles, les salles de sports et de loisirs, les centres équestres ou encore les salles de cinéma. A cette fin, 285 millions supplémentaires ont été ajoutés à l’enveloppe initiale de 233 millions, pour un montant total de 518 millions d’euros, a annoncé l’exécutif régional.

Parallèlement, une indemnité forfaitaire de 2.500 euros sera également accordée à ceux qui ont vu leur activité interrompue substantiellement en mars et en avril et qui ont bénéficié du droit passerelle. Enfin, un prêt « ricochet » d’un montant maximum de 45.000 euros « à un taux très favorable » sera accessible aux indépendants et aux PME qui ont besoin de trésorerie pour relancer leurs activités. Les banques prendront à leur charge 2/3 de ce prêt ; la Sowalfin le tiers restant, cette dernière garantissant également 75 % du remboursement.

La recherche

25 millions seront libérés pour des projets de recherche dans la lutte contre la pandémie.

Pouvoir d’achat

On parle beaucoup de pouvoir d’achat. De plus en plus de personnes se retrouvent dans une aide alimentaire urgente, selon le gouvernement wallon. Le gouvernement a donc mis un million d’euros sur la table pour acheter de la nourriture ainsi que pour les structures qui la fournissent aux personnes en difficulté. Les plans PFI sont également concernés, avec un complément de 70 % de la prime.

Les maisons de repos sont également impactées avec des mesures importantes en termes d’hygiène et de médication. Le gouvernement wallon va ajouter une aide de 400 euros (en plus des 250 euros déjà apportés) par lit agréé.

Gaz, électricité et eau

L’énergie fait partie des besoins de première nécessité, selon le gouvernement. Les coupures ont déjà été interdites. Pour les personnes disposant d’un compteur à budget et qui n’ont pas pu prépayer leurs factures, une aide financière sera octroyée. Ces ménages recevront cette aide directement en déduction de leur facture de régularisation.

En ce qui concerne l’eau, des mesures ont été prises pour les personnes précarisées. Toute suspension d’eau est interdite. L’aide des CPAS est augmentée. Pour les personnes en situation de chômage temporaire, il y a aura une réduction forfaitaire de 40 euros. Des mesures pour les entreprises sont également prévues.

Logement

Les CPAS recevront une enveloppe supplémentaire de 5 millions d’euros. Un soutien aux locataires avec un prêt à taux 0 via la société de crédit social est mis en place pour les personnes ayant des difficultés à payer leurs loyers. Les étudiants qui rencontreraient des difficultés à payer leurs kots vont pouvoir solliciter une résiliation de bail anticipé. Pour ceux qui sont dans l’impossibilité de déménager, le gouvernement a autorisé la prorogation du bail.

Budget

C’est un exercice inédit et non-publié et appelé à être modifié, selon le ministre du Budget. Ce sont aujourd’hui 600 millions de recettes en moins. Il y a eu un premier train de dépense et le deuxième train de dépense est de 900 millions d’euros (dossier de tracing compris). Sur tout ce qui est lié au coronvarirus et à la relance, il faudra un accord sur le volume du déficit autorisé a expliqué Jean-Luc Crucke. Ensuite des efforts internes seront mis en place : un transfert de budgets et une limitation des dépenses à 80 % des budgets (hors dépense covid). Le gouvernement wallon aura également recours à des aides classiques et aux aides externes proposées par le Conseil et la Commission européenne.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une