Accueil La Une Monde

Délégation belge en Cisjordanie: «Oui, les Palestiniens sont amers»

Une délégation parlementaire belge s’est rendue en Cisjordanie et à Jérusalem la semaine dernière. Des nombreux contacts noués sur place, il ressort une funeste impression de déprime face aux « faits accomplis » israéliens et à l’absence de perspective diplomatique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Comme une impression de déprime. Pas vraiment du découragement, mais sûrement de l’amertume, une grosse amertume. Les Palestiniens rencontrés durant une semaine en Cisjordanie ou à Jérusalem-Est cachent mal leurs sentiments. Six députés et sénateurs belges (1) qui ont séjourné sur place la semaine dernière à l’invitation du Conseil législatif palestinien ont pu mesurer le pessimisme ambiant, de Jérusalem-Est à Hébron, en passant par Bethléem, Ramallah ou Jéricho.

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, aura été l’interlocuteur le plus positif, se bornant à demander « une plus grande implication de l’Union européenne  », dont la reconnaissance officielle de la Palestine « qui nous donne de l’espoir ». Et de se féliciter de la décision européenne – qui enrage le gouvernement israélien – de labelliser les produits importés des colonies juives situées dans les territoires palestiniens occupés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs