Accueil Société

Coronavirus: plus de 180.000 morts dans le monde, près des deux tiers en Europe

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (45.153).

Temps de lecture: 1 min

La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 180.000 morts dans le monde, dont près des deux tiers en Europe, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 18h40.

Au total, 180.289 décès ont été recensés dans le monde (pour 2.596.383 cas), dont 112.848 en Europe (1.263.802 cas), continent le plus touché. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (45.153), devant l’Italie (25.085), l’Espagne (21.717), la France (21.340) et le Royaume-Uni (18.100).

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, mercredi 22 avril 2020, 23:22

    Ces chiffres super précis cachent une pauvreté intellectuelle et un manque de sources. Tous les cas ne sont pas comptabilisés de la même manière partout, les USA comptent pour un groupe tandis que les chiffres européens sont ventilés par pays, bref tout ce bric à brac pseudo scientifique ne sert qu'à essayer de démontrer que les mesures prises étaient les bonnes. Aux amateurs de chiffres, je pourrais avancer qu'avec 5000 morts, l'Allemagne, poids lourds de l'Europe qui n'a jamais adopté les mêmes cornichonneries qu'en Belgique ou en France, a fait beaucoup mieux... Pourquoi ? Sans doute parce que son modèle n'est pas celui de la chinoiserie administrative à la française, ni celui de l'improvisation à la belge. Que ses priorités en termes de financement vont à son infrastructure de santé et pas à de coûteuses structures administratives sans aucun sens, que ce soient les régions françaises ou l'invraisemblable capharnaüm institutionnel belge. Que la priorité est donnée à un nombre limité de responsables qui s'accordent et pas à des cénacles de pseudo experts (des "task forces" comme ils aiment à se faire appeler) qui se contredisent et semblent fascinés par des projecteurs médiatiques qui d'habitude ne les favorisent pas beaucoup... Qu'on ne parle pas de "guerre" comme l'ineffable Micron mais bien de crise majeure. Bref, du bon sens, de l'efficacité, du pragmatisme... Tout ce qui manque cruellement ici...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko