Accueil Société Enseignement

Le mal-être des étudiants s’amplifie à l’approche des examens

Des centaines de témoignages affluent. Épuisés et atteints psychologiquement, les étudiants craignent pour leur année. Le flou entourant les examens sape leur moral.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Maintenir des « sessions d’examens à visée certificative aboutirait à un déni des lacunes dans la formation et à une injustice grave (…). La seule chose que des évaluations classiques permettraient de certifier, c’est l’accroissement des inégalités causé par le confinement ». Le propos est fort. Il est signé par un groupe d’universitaires spécialisés en sciences humaines (Le Soir du 20 avril) qui cherche à apporter sa pierre à l’édifice du déconfinement.

Réaction ? Silence radio parmi le top des universités… Par contre, des étudiants surtout, et des professeurs, ne se sont pas fait prier. « Les premiers pleurent et les seconds sont à genoux, mais pour les autorités académiques, officiellement, tout va bien… », résumait pour Le Soir un influent doyen de faculté. Explications.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Moris gérard, jeudi 23 avril 2020, 12:55

    Pauvres étudiants qui vont devoir abandonner leurs net et leur smartphone pour justifier leur bourse et allocations en tout genre.

  • Posté par Ask Just, jeudi 23 avril 2020, 12:35

    Le niveau des examens sera adapté fortement à la baisse, il faut arrêter de faire psychoter les étudiants. Déjà, tous les examens écrits devraient être considérés comme se faisant à livre ouvert (je ris sous cape des tentatives de contrôle vidéo, quelle blague)! Vu les circonstances, j'imagine mal les profs rêver de revoir l'entièreté de leurs amphis en septembre pour la seconde sessions "avec distanciation". On parie combien que la gaussienne des cotes sera comme d'habitude voire poussée vers la droite (plus de réussite)?

  • Posté par Bensalah Fatima, jeudi 23 avril 2020, 10:23

    Suis t9ut a fzit d'accord et soutiens à 100% tous les étudiants francophones et néerlandophones. Kes étudiants néerlandophones de la haute ecole Erasmus sont dans le même cas ! Aucun cours n'a été donné et les profs maintiennent les examens et les nouvelles matières sans compter tous les travaux reçus depuis le confinement ! Et certains profs donnent encore des nouveaux travaux et certains travaux en groupes super la distance ! Ils sont aussi à bout' certains ont déjà abandonné d'autres essaient tant bien que mal de tenir sns compter les insomnies, pas d'aide des profs on comprend que cette situation est aussi difficile pour eux alors svp faites des efoortd aidez nos enfants, tous les étudiants peu importe si ils sont a l unif ou haute ecole FR et NL. Ils doivent être égaux et surtout ne ps encore provoquer et créer des différences ! En tant que parent j'ai peur poir leurs santés leurs états psychologiques... Car certains sont sur la voie vers la dépression ! Et merci au gouvernement belge d'avoir oublié tous les étudiants universitaires et des hautes écoles FR ET NL !!!!!! COURAGE À TOUS LES ÉTUDIANTS

  • Posté par Bensalah Fatima, jeudi 23 avril 2020, 10:23

    Suis t9ut a fzit d'accord et soutiens à 100% tous les étudiants francophones et néerlandophones. Kes étudiants néerlandophones de la haute ecole Erasmus sont dans le même cas ! Aucun cours n'a été donné et les profs maintiennent les examens et les nouvelles matières sans compter tous les travaux reçus depuis le confinement ! Et certains profs donnent encore des nouveaux travaux et certains travaux en groupes super la distance ! Ils sont aussi à bout' certains ont déjà abandonné d'autres essaient tant bien que mal de tenir sns compter les insomnies, pas d'aide des profs on comprend que cette situation est aussi difficile pour eux alors svp faites des efoortd aidez nos enfants, tous les étudiants peu importe si ils sont a l unif ou haute ecole FR et NL. Ils doivent être égaux et surtout ne ps encore provoquer et créer des différences ! En tant que parent j'ai peur poir leurs santés leurs états psychologiques... Car certains sont sur la voie vers la dépression ! Et merci au gouvernement belge d'avoir oublié tous les étudiants universitaires et des hautes écoles FR ET NL !!!!!! COURAGE À TOUS LES ÉTUDIANTS

  • Posté par Bensalah Fatima, jeudi 23 avril 2020, 10:23

    Suis t9ut a fzit d'accord et soutiens à 100% tous les étudiants francophones et néerlandophones. Kes étudiants néerlandophones de la haute ecole Erasmus sont dans le même cas ! Aucun cours n'a été donné et les profs maintiennent les examens et les nouvelles matières sans compter tous les travaux reçus depuis le confinement ! Et certains profs donnent encore des nouveaux travaux et certains travaux en groupes super la distance ! Ils sont aussi à bout' certains ont déjà abandonné d'autres essaient tant bien que mal de tenir sns compter les insomnies, pas d'aide des profs on comprend que cette situation est aussi difficile pour eux alors svp faites des efoortd aidez nos enfants, tous les étudiants peu importe si ils sont a l unif ou haute ecole FR et NL. Ils doivent être égaux et surtout ne ps encore provoquer et créer des différences ! En tant que parent j'ai peur poir leurs santés leurs états psychologiques... Car certains sont sur la voie vers la dépression ! Et merci au gouvernement belge d'avoir oublié tous les étudiants universitaires et des hautes écoles FR ET NL !!!!!! COURAGE À TOUS LES ÉTUDIANTS

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs