Accueil Société

Pour les aînés et les malades, la double peine du confinement

Avec le virus qui continue de circuler, il est très fortement recommandé de protéger les populations vulnérables. Mais un confinement prolongé charrie son lot de risques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 7 min

Déconfiner par tranche d’âge en commençant par rouvrir les écoles ? Relancer les activités économiques prioritaires en premier lieu ? Ne laisser sortir que les personnes testées ? Quel que soit le scénario de déconfinement, une constante : les personnes vulnérables doivent rester protégées le plus longtemps possible car le virus, même contenu, continue de circuler. Et le risque ne sera levé qu’à condition d’une immunité collective – hypothétique et lointaine – ou de la diffusion d’un vaccin – pas avant 2021.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs