Illustration d’Oumuamua. Le bolide, allongé comme une crêpe ou un cigare, qui,en 2017, a traversé notre système solaire en accélérant, pourrait avoir été, selon certains scientifiques, créé par une intelligence artificielle. Selon cette hypothèse, il serait ainsi alimenté comme une voile solaire (à gauche).
Larmée française ne perd jamais l’occasion de mettre en exergue ses succès tactiques sur le terrain. Mais certains experts redoutent un enlisement.
TOPSHOT-US-politics-impeachment-trial
Ngozi Okonjo-Iweala.
Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a durement condamné les élus républicains, qui pour la plupart ont refusé de condamner l’ancien président.
USA Analyse

Donald Trump reste bien debout

Reuters.
L’ex-président américain, le républicain Donald Trump a été acquitté lors d’un procès historique devant le Sénat américain pour son rôle dans les violences du 6 janvier au Capitole.
Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).
L’ancien président des Etats-Unis, le Républicain Donald Trump (à gauche) et le nouveau président, le Démocrate Joe Biden (à droite).
d-20210208-GL6DJX 2021-02-08 20_15_13
d-20200705-GGWAP6 2020-07-05 21_18_45
A l'époque, le président chinois XI Jinping serre la main du vice-président américain Joe Biden (aujourd’hui président) lors d'une cérémonie officielle d'arrivée d'État sur la pelouse sud de la Maison Blanche à Washington D.C., le vendredi 25 septembre 2015.
d-20180424-3LUQ4Q 2018-07-31 22_17_16
Mike Pence évacué lors de l’attaque du Capitole. Il s’en sera fallu de peu qu’il croise la route des émeutiers qui chantaient «Pendez Pence».
Le deuxième du jour du procès en destitution s’est attardé sur la «responsabilité écrasante» de Donald Trump dans l’enchaînement des événements du 6 janvier dernier à Washington.
Le Premier ministre israélien, Binyamin Netanyahou, n’a toujours pas reçu d’appel téléphonique du nouveau président américain, Joe Biden.
Image=d-20210108-GKPN84_high
USA-TRUMP_IMPEACHMENT-DEFENSE
Donald Trump est notamment accusé d’avoir attisé la colère de ses partisans lors de son discours en plein air, le 6 janvier, les invitant à «marcher sur le Capitole».
Le nouveau président Joe Biden a mis en place, avec son équipe, un retour auprès des Palestiniens en trois temps.