Accueil La Une

Le disque 4 étoiles de la semaine: Myriam Alter & Nicolas Thys, «It takes two»

C’est un album automnal, avec les flamboyances de la nature, le vent qui incite à rentrer chez soi et faire du feu dans la cheminée et le rêve qui emporte les pensées.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

L’album commence par « True Love » et finit avec « Smiling ». Entre les deux, quatorze autres compositions de la pianiste Myriam Alter, « Life is cool », « Together », « Serenity », « Hand in hand », « Spontaneous », « Life is light »… Des musiques qui croient à la vie ensemble, à l’amour, à la solidarité, aux sentiments partagés. Des morceaux courts pour la plupart, esquisses et épures, qui mettent en avant l’émotion que Myriam Alter et Nicolas Thys distillent superbement tout au long du disque. Rien que deux : un piano et une contrebasse. Et ça forme un monde d’une apparente simplicité, d’une beauté tantôt apaisante tantôt déchirante, de couleurs passées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en La Une

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs