Accueil Société

Affaire Abdeslam: les contradictions d’une enquêtrice

Les accusations de Nadia, la policière qui soutient avoir alerté ses supérieurs sur la radicalisation des frères Abdeslam et sur leurs intentions de commettre un attentat, font actuellement l’objet d’une enquête par le Comité P.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Les accusations de Nadia, la policière qui soutient avoir alerté ses supérieurs sur la radicalisation des frères Abdeslam et sur leurs intentions de commettre un attentat, font actuellement l’objet d’une enquête par le Comité P (Le Soir d’hier). Selon nos informations, la jeune femme tiendrait à présent un discours différent. Elle concède aujourd’hui que les indications de son informateur concernaient des personnes de l’entourage d’Abdelhamid Abaaoud et non directement les frères Abdeslam. Elle aurait également attiré l’attention de ses supérieurs à propos d’un « passage à l’acte » sans toutefois pouvoir préciser s’il pouvait s’agir d’une attaque ou d’un autre événement, tel qu’un départ en Syrie. La policière ferait-elle marche arrière ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs