Accueil Opinions Cartes blanches

Fin de l’Union européenne: la responsabilité belge

En choisissant la passivité sur la question migratoire, le gouvernement belge ne fait que conforter le jeu des forces politiques nationales qui poussent chacune au repli sur soi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans un texte majeur intitulé «  Fin de l’Union européenne : la responsabilité française  », publié dans Libération du 2 mars 2016, le philosophe français Etienne Balibar évoque la contribution spécifiquement française à ce qu’il identifie comme une de ces crises «  qui changent le cours de l’histoire des peuples

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Carte blanche Ukraine: un combat anti-colonial

Alors que la Russie franchit une nouvelle étape dans l’escalade guerrière en proclamant l’annexion de quatre régions d’Ukraine et une mobilisation partielle, il est nécessaire de rappeler le caractère génocidaire et colonialiste de l’agression russe. Soutenir l’Ukraine dans la durée est essentiel pour sauvegarder la démocratie et les libertés. Il est grand temps de considérer enfin l’Ukraine comme une grande nation qui a de droit sa place dans la famille européenne.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs