Accueil Culture Musiques

Quand le rock rend sourd

Menacé de surdité, le chanteur d’AC/DC jette l’éponge. Les sons aigus du Hard Rock et l’intensité sonores des concerts détruisent l’audition.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

Les papys du rock n’en finissent pas de faire parler d’eux. Le chanteur d’AC/DC, Brian Johnson, connu pour son timbre aigu, quitte le navire avant de devenir sourd comme un pot. La nouvelle a provoqué un séisme mondial. Elle pourrait sonner le glas de la tournée européenne Rock or Bust, celle-là même qui devait faire vibrer la plaine de Werchter en mai.

Face au conseil de ses médecins « d’arrêter la tournée immédiatement, au risque de perdre complètement l’audition », Brian Johnson a choisi de sauver ses oreilles. L’annonce est si radicale qu’elle fait dire au Pr Philippe Lefebvre, chef de service ORL au CHU de Liège, que « son audiogramme doit être catastrophique. Il devait certainement souffrir de pertes auditives depuis longtemps. En Hard Rock et en Heavy metal, les sons sont particulièrement effrayants. Il y a beaucoup de sons aigus. Très énergétiques, ils sont les plus traumatisants pour l’oreille. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs