Accueil Monde Union européenne

Le marchandage à la turque sous le feu des critiques

L’« accord de principe » engrangé dans la nuit de lundi entre Européens et le Premier ministre turc inquiète déjà les défenseurs des droits fondamentaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Et les réfugiés dans tout cela ? Quelques heures après la fin, dans la nuit de lundi à mardi, du long sommet chaotique tenu à Bruxelles entre les dirigeants européens et le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, d’importantes zones d’ombre demeurent, qui inquiètent déjà les défenseurs des droits fondamentaux. « Je suis profondément inquiet », a lancé mardi le patron du Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés, Filippo Grandi, qui s’exprimait devant la session plénière du Parlement européen réuni à Strasbourg.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs