Accueil Belgique Politique

Déconfinement: le Conseil national de sécurité doit décider des premières mesures (direct)

Les décisions qui seront prises par le Conseil national de sécurité sont fort attendues car elles vont traiter des mesures de déconfinement.

Temps de lecture: 3 min

L’événement tant attendu a débuté. Ce vendredi après-midi, le Conseil national de sécurité (CNS) présidé par la Première Sophie Wilmès, (MR) se réunit pour décider des premières mesures de déconfinement, programmées à partir du lundi 4 mai. Pour aider les chefs des différents gouvernements du pays qui siègent au CNS à trancher, le « groupe d’experts en charge de l’exit strategy » (GEES) a bouclé son rapport. Le Soir a pu le consulter.

Qui décide ?

La décision finale revient au Conseil national de sécurité. Les règles du jeu sont donc claires : les experts recommandent, les politiques prennent les décisions. Il n’y a donc aucune garantie que ce qui figure dans le rapport du GEES sera adopté en l’état vendredi.

Des conditions préalables au déconfinement

Dans leur rapport, le « groupe d’experts en charge de l’exit strategy » (GEES), appelle à la prudence. Pour relâcher (un peu) la bride trois conditions doivent absolument être respectées.

1. La situation hospitalière doit continuer à évoluer positivement, sans dépasser les 200 nouvelles admissions par jour.

2. Il faut disposer d’une capacité journalière de 25.000 tests.

3. La société devra continuer à vivre d’une façon « fondamentalement différente », en réduisant « au strict minimum » le nombre de contacts entre humains, via des règles strictes de distanciation et le port du masque.

Les secteurs à déconfiner

Le Conseil national de sécurité doit décider quels secteurs seront déconfinés en priorité et avec quel calendrier. Le type de commerces autorisés à rouvrir devrait également être précisé. Le déconfinement devrait être étendu à des secteurs non-essentiels, selon le rapport.

Dans les entreprises, si l’on attend avec impatience d’en savoir davantage, on ne reste pas pour autant les bras croisés, d’autant que les partenaires sociaux (entre autres) se sont accordés, à l’échelle nationale, sur un guide ad hoc.

Les loisirs

Le Conseil de sécurité va se pencher sur la question de la réouverture des parcs et espaces verts, ainsi que sur les sports : est-ce que certains peuvent reprendre et dans quelles conditions ?

Concernant les plaines de jeux, il devra également être décidé si elles peuvent avoir lieu ou non. Mais dans le rapport que « Le Soir » a pu consulter, ce n’est pas recommandé à ce stade.

Les écoles

La Fédération Wallonie-Bruxelles plaide pour un retour partiel à l’école à partir du 18 mai. Pas toutes les classes et pas tous les élèves en même temps. Les experts recommandent le port du masque notamment à partir de 12 ans.

Quand déconfiner ?

On le sait. Sophie Wilmès l’a dit et répété. Le déconfinement se fera étape par étape et avec des possibles retours en arrière sur la situation sanitaire l’exige.

L’idée est de remettre au travail, dès le 4 mai certains secteurs non-essentiels.

Pour une partie des écoles, la date du 18 mai semble acquise.

La troisième phase concernerait l’horeca ainsi que d’autres pans de la vie sociale et culturelle.

Le Conseil national de Sécurité va donc déterminer cet après-midi le calendrier de déconfinement. S’en suivra une conférence de presse de Sophie Wilmès pour expliquer aux citoyens l’ensemble des mesures prises.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Lilien Raymond, vendredi 24 avril 2020, 21:39

    Avez-vous remarqué que pendant que les ministres et chefs de parti sont réunis, toutes leurs voitures de fonction attendent devant le bâtiment, tous phares allumés (et aussi, j'imagine, moteur tournant pour le chauffage). Je croyais que c'était interdit pour tout le monde, mais il y a visiblement des exceptions …

  • Posté par Nijs Eric, vendredi 24 avril 2020, 21:15

    Beaucoups d’habitants en Belgique n ont pas assez de civisme pour respecter des regles de vie communeaute comme la Suede, l:Allemagne ou la Suisse. Alors ce de-confinement va etre une catastrophe, parce qu’on n’a pas eduquer la grande majorite des habitants...

  • Posté par Burin Hervé , vendredi 24 avril 2020, 19:19

    Bonjour, Les 700 000 travailleurs qui reprendront le travail le 3 mai sont-ils garantis sans enfants en âge scolaire ? Sinon, comment sont-ils supposés garder leurs rejetons alors que les écoles restent fermées au moins jusqu'au 18 mai ?

  • Posté par Nijs Eric, vendredi 24 avril 2020, 21:01

    Comme d’ habitude la debrouille, grand parents, parents de la meme classe, ecole, ... un bon bouillon de virus chaque jours!

  • Posté par Lefebvre Philippe, vendredi 24 avril 2020, 18:07

    Mme Wilmes ne peut elle pas prévoir une conférence de presse à une heure déterminée ? Quel amateurisme !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une